INTERDICTION DE BRULAGE

18/11/2020
INTERDICTION DE BRULAGE

Il a été constaté depuis plusieurs semaines que des particuliers ou des agriculteurs brûlent des déchets.
Cette pratique est interdite toute l'année et elle est sévèrement punie.
Il y a souvent un amalgame entre "écobuage" et "brulage de déchets".
Rappelons que l'écobuage est le brulage de végétaux sur pied (herbes, ronciers, genêts,...) et que cette pratique est réglementée par une déclaration, encadrée dans le temps et en présence de moyen de lutte contre les risques d'incendie.
Le brulage de biodéchets (déchet biodégradable), déchets verts en tas (résidus de taille ou tonte) ou déchets (pneu, plastique) est strictement interdit (sauf dérogation préfectorale).
Il faut broyer, composter ou déposer gratuitement en déchèterie les biodéchets et déchets verts qui seront revalorisés par la suite.Des plateformes de dépôt de déchets verts SYTEC sont à disposition des habitants pour les déchets verts encombrants à ALLANCHE ou La CHAPELLE-LAURENT.
Les déchets ménagers ou issus de l'exploitation agricole sont à déposer gratuitement en déchetterie ou en point de collecte.
A ce stade la prévention est privilégiée, mais la répression semble de rigueur pour certaines personnes accoutumées des faits.
Rappelons qu'un agriculteur qui brule de la paille ou des déchets plastiques peut se voir supprimer ses aides de la PAC et se faire relever une infraction délictuelle. Un particulier peut se voir relever une infraction contraventionnelle ou délictuelle selon sa situation géographique et les déchets qu'il brule.